NOS RECHERCHES EN CHROMATOGRAPHIE ET SPECTROMÉTRIE DE MASSE

Nous avons mandaté le Muséum d’histoire naturelle de Paris en 2018 et l’Université de Normandie en 2019 pour une série d’analyses scientifiques en chromatographie et spectrométrie de masse. Ces recherches visent à démontrer la présence de protéines et peptides dans la bave d’escargot que nous récoltons à la main et que nous traitons par une extraction à basse pression à froid.

université Rouen


PROTOCOLE DE RÉCOLTE ET D’EXTRACTION

ÉTAPE 1 : L’ÉLEVAGE

Tout le cycle d’élevage en agriculture biologique de nos escargots (Hélix Aspersa Maxima – Gros Gris) se déroule à Albon, au sein d’un terroir exceptionnel entre la Drôme et l’Ardèche. Aucune étape n’est sous-traitée. Patrice, notre éleveur d’escargot, est le premier héliciculteur en France à avoir été labélisé en Agriculture Biologique.

héliciculteur
cycle de vie escargot

ÉTAPE 2 : RESPECT DU CYCLE DE VIE DE L’ESCARGOT

La bave d’escargot, c’est un secret millénaire. La Grèce antique reconnait très tôt ses bienfaits. Et à cette époque, elle est identifiée comme une solution efficace avec des vertus : cicatrisante, régénérante, hautement hydratante ou encore exfoliante. Tels sont aujourd’hui les principaux pouvoirs curatifs et cosmétiques qu’on lui attribue. Après avoir mené nos propres recherches en collaboration avec le Muséum national d’Histoire naturelle de Paris et l’université de Rouen, nous avons pu confirmer tous ces bénéfices connus depuis plus de 2500 ans par la présence de protéines très intéressantes pour la peau (voir page « recherches scientifiques »). Pour ces raisons , la bave d’escargot est l’ingrédient principal de nos soins bio.


PROTOCOLE DE RÉCOLTE ET D’EXTRACTION

ÉTAPE 3 : UNE RÉCOLTE 100% MANUELLE

C’est l’étape la plus délicate. Elle demande une grande dextérité car si l’animal est stressé il produira une bave mousseuse et liquide sans viscosité. Seul ce procédé de récolte manuelle peut garantir le bien-être de l’animal. Ce mucus récolté (en moyenne 3 gr par escargot) est très épais et visqueux avec beaucoup de liaisons protéiques. (voir page récolte 100% manuelle).

bave d'escargot
extraction bave d'escargot

ÉTAPE 4 : STABILISATION DU MUCUS

Nous réalisons un traitement à basse pression à froid du mucus qui va permettre une filtration sans provoquer d’émulsion et donc d’oxydation du produit. Ce système d’extraction permet de conserver la partie hydro et liposoluble du mucus. C’est un point-clé de la fabrication qui consiste à faire chuter le taux de bactéries naturellement présentes dans la bave sans détériorer les qualités nutritives et organoleptiques du mucus

 

MUSÉUM NATIONAL D’HISTOIRE NATURELLE DE PARIS – AVRIL 2018

RÉSULTATS SUR LA PREMIÈRE SÉRIE D’ANALYSE DU MUCUS :

La recherche dans la base de données montre que le choix du protocole de précipitations est efficace. L’hémocyanine et l’actine sont deux protéines majoritairement présentes. Une centaine de protéines sont détectées avec l’identification de 23 protéines à date. Les recherches en bibliographie sur le rôle des protéines identifiées, leur attribuent à toutes un lien avec la peau, son système immunitaire ou ses collagènes. (Voir détail ci-dessous).

PROTÉINES IDENTIFIÉES EN LIEN AVEC LA PEAU

Les Chaînes d’hémocyanine, couramment symbolisée par Hc, sont des éléments essentiels dans la régénération de la peau et le maintien des protéines extracellulaires de la peau. Les Cystéines tRNA ligase, interviennent dans la synthèse de la mélanine, les Protéines RIF1 associée aux télomères interviennent dans le processus du vieillissement cellulaire, la réparation et la protection de l’ADN endommagé. Le facteur tissulaire (FT) agit dans la cicatrisation quand il est mis en contact avec le sang pour activer la coagulation. Les Bisphosphoglycérate mutase : sont des enzymes impliqués dans le processus de glycolyse. Ils interviennent dans la régulation du transport d’oxygène et ainsi permet la libération de l’oxygène à proximité des tissus ciblés.
Les ARN Hélicase : sont des enzymes impliquées dans un certain nombre de processus cellulaires notamment la croissance et la division cellulaire et elles sont spécialisées dans des processus cellulaires cruciaux comme la réparation de l’ADN

chaîne hemocyaninecystéineprotéine RIF1facteur tissulairebiphosphoglycérateARN Hélicase

PROTÉINES IDENTIFIÉES EN LIEN AVEC LE SYSTÈME IMMUNITAIRE DE LA PEAU

L’Actine est une protéine bi-globulaire présentant un rôle important dans la cicatrisation des cellules de la peau en servant de point d’appui au système immunitaire. La myosine : est une protéine qui joue un rôle fondamental dans les cellules à activité contractile. Son action résulte de son association à l’actine, par le glissement des filaments d’actine sur les filaments de myosine. Kératine cytoskeletal epidermal type II sont des kératines présentes dans les tissus épithéliaux et jouent un rôle dans l’établissement de la barrière épidermique sur la peau. Les Protéines disulfure-isomérase ou PDI sont des protéines qui aident à charger les peptides responsables de la réponse immunitaire. Les glycosytransférases sont des enzymes qui servent de donneur de sucre. Certains de ces inhibiteurs sont connus comme antibiotiques et servent d’agent antifongique.

actinemyosinekeratineprotéine disulsureglycosytransférase

PROTÉINES IDENTIFIÉES EN LIEN AVEC LE COLLAGÈNE

Les laminines alpha 3 forment des réseaux indépendants associés à des réseaux de collagène en favorisant leurs adhésions.
Les phosphatidylcholine 3-kinase sont des lipides (corps gras), qui contribuent au maintien de l’intégralité de ces membranes, dont elles préservent l’élasticité. Sur le plan clinique, une publication récente fait état de son intérêt bénéfique dans le traitement du Psoriasis.c. Les Protéases à sérine ont un rôle immunologique et elles catalysent l’élastine qui détermine les propriétés mécaniques (de souplesse) de la peau. Les Glucose 78 kDa également connues sous le nom de protéines d’immunoglobuline (BiP) sont des chaperons moléculaires qui se lient aux protéines nouvellement synthétisées. Les Cna type B sont des Protéines de surface en liaison avec le collagène. Ces protéines sont nécessaires pour que les cellules adhèrent au collagène. Les Prophage pi1 46 utilisent des structures cytosquelettiques tel que le squelette d’actine, pour le positionnement intracellulaire interagissant avec le collagène.

lamininephosphatidylchlolineprotéaseglucosecna type Bprophage

PROTÉINES DE COLLAGÈNE EN LIEN AVEC LA PEAU IDENTIFIÉES

Le collagène est une protéine fibreuse qui a pour principale fonction de conférer aux tissus une résistance mécanique à l’étirement. C’est la protéine la plus abondante du règne animal, représentant le quart de la masse protéique. Sa famille compte 23 types de collagènes, assemblés à partir de 38 chaînes distinctes. On devrait donc parler des collagènes, et non du collagène. Chaque type de collagène possède une structure propre et se retrouve dans les organes particuliers. Les structures identifiées dans notre extrait de bave d’escargot sont des collagènes qui sont tous liés aux tissus conjonctifs comme la peau.

collagènechaîne collagènechaîne collagènechaîne collagènechaîne collagènechaîne collagène
 

UNIVERSITÉ ROUEN NORMANDIE – NOVEMBRE 2019

ÉVALUATION DE L’ACTIVITÉ ANTIBACTÉRIENNE DE LA BAVE D’ESCARGOT

antibasterienne

Un effet bactériostatique du gel purifiant pour peau à tendance acnéique en milieu gélosé contre S. epidermidis a été démontré. L’espèce bactérienne testée est le Staphylococcus epidermidis ou staphylocoque blanc, elle est une bactérie du genre Staphylococcus. Il s’agit d’une bactérie typique de la flore de la peau chez l’humain. Ce micro organisme est lié à certaines infections cutanées de la peau tel que l’acné. Nous avons également mené sur notre gel purifiant un autre test clinique sous contrôle dermatologique avec 22 volontaires (20 femmes et 2 hommes) d’âge moyen de 27 ans (compris entre 18 et 35 ans) et ayant une peau à tendance acnéique au niveau du visage. Ce test a permis de démontrer que la majorité des volontaires (95%) ont apprécié ses propriétés de régulation du sébum et son efficacité sur les traces d’imperfections cutanées après 21 jours. Résultat : une peau rééquilibrée, purifiée et matifiée.

IDENTIFICATION DES PROTÉINES MAJORITAIRES DANS LA BAVE D’ESCARGOT

hemocyanine

L’hémocyanine et l’actine sont identifiées comme les protéines majoritaires dans notre extrait de bave d’escargot. Depuis l’antiquité et jusqu’à nos jours, la bave d’escargot est connue pour son effet régénérant et cicatrisant. C’est justement la fonction des deux protéines majoritairement présente dans le mucus. L’hémocyanine : est utilisée dans les cosmétiques pour activer la respiration cellulaire (Source : Patent Application FR 280432 A1), elle est un élément essentiel dans la régénération de la peau et le maintien des protéines extracellulaires de la peau (Source : Abdulghani – A.Aet al, 1988 – Gadi Borkow, 2004) L’actine : joue un rôle important dans la cicatrisation des cellules de peau et régule la production de collagène qui contribue au maintien de la fermeté de la peau (Source : Zhaoping Qui et al, 2018-PIMB : 29888864)

extrait bave

APPROCHE NON CIBLÉE DES MÉTABOLITES SECONDAIRES

Présence observée de petites protéines tels que des lipides, des bases nucléiques, des alcaloïdes, et des flavonoïdes. Identification de composés oxygénés comme la vitamine D (Vitamin D3, D4, Ergosterol) qui joue un rôle prépondérant dans le renouvellement de la peau, protège la peau des radicaux libres, est essentiel dans la cicatrisation et soutient la fonction immunitaire de la peau. Fait intéressant, les composés oxygénés présents tels que les vitamines D qui ont une fonction essentielle sur la bonne santé de la peau, n’avaient jamais été mis en évidence. Des investigations complémentaires sont nécessaires pour identifier les autres protéines présentes.

DISCUSSION & CONCLUSION

extrait bave

Nos études démontrent la présence d’hémocyadine et d’actine comme protéines majoritaires. Elles sont toutes deux connues pour leurs rôles dans la régénération de la peau et sa cicatrisation, comme l’indique des recherches in vitro et des études cliniques. Il est important de noter qu’avec ce travail, nous avons démontré que l’extrait de bave d’escargot utilisé dans les cosmétiques Mlle Agathe, était riche d’un grand nombre de protéines et que toutes ces protéines ont un rapport plus ou moins direct avec la peau. Autre fait intéressant, les composés oxygénés présents tels que les vitamines D qui ont une fonction essentielle sur la bonne santé de la peau, n’avaient jamais été mis en évidence. Cela constitue une vertu nouvelle et toujours liée à la peau. Des investigations complémentaires sont nécessaires pour identifier les autres protéines présentes. Ce travail pourrait constituer une base pour une future étude.

SYNERGIE DE LA BAVE D’ESCARGOT ET DU VÉGÉTAL

Nous recherchons la synergie parfaite avec votre peau. En effet pour qu’une crème cosmétique soit bien assimilée par la peau, il est important de réaliser une émulsion (phase huileuse et phase aqueuse) qui sera pénétrante et ne laissera pas de film gras et désagréable sur la peau. Et comme l’actif miracle n’existe pas, il est important de préciser ici que c’est la combinaison parfaite entre notre extrait de bave d’escargot et les extraits de plantes, d’huiles et de cire végétales travaillées dans le respect de la nature qui donne toute l’efficacité de nos soins. Ainsi, l’excellente interaction entre le monde végétal et le monde animal est à notre sens la quintessence de la cosmétique bio et éthique.

extrait bave

 

REPRODUCTION INTERDITE

Toute reproduction totale ou partielle et toute représentation du contenu substantiel, d’un ou de plusieurs de ses composants, par quelque procédé que ce soit de ces études scientifiques est interdite sans l’accord express des cosmétiques Mlle Agathe qui est une marque commerciale exploitée par la SARL GP Diffusion. Les résultats de ces études, les molécules et tous dérivés ultérieurs qui pourraient en être synthétisés par ailleurs sont la propriété exclusive des cosmétiques Mlle Agathe (SARL GP Diffusion). Seule Mlle Agathe (SARL GP Diffusion) dispose du droit de les utiliser et de les exploiter à sa guise pour toute application, sur tous les supports et sur tous les territoires de son choix.