Paiement sécurisé / Livraison 48 h
Livraison offerte dès 69€ d'achats
Service clients : 02 43 38 21 21

Les Bienfaits de la bave d'escargot

Les bienfaits de la bave d'escargot confirmés par la science

L’extrait de mucus analysé lors
de ces recherches est issu de
notre protocole de récolte et
d’extraction exclusif. Nous
avons découvert, à ce jour, plus
d’une trentaine de protéines
qui ont toutes un rapport avec
la peau humaine. Ce qui en fait
un actif pour votre épiderme
tout à fait exceptionnel.

Voir nos recherches scientifiques

Utilisée depuis l'Antiquité

Avec plus de 540 millions d’années d’évoluNon naturelle, l’escargot a développé un mucus exceptionnellement compatible avec la peau et nous vous proposons de
découvrir ici tous ses bénéfices.

La bave d’escargot, c’est un secret millénaire. La Grèce antique reconnait très tôt ses bienfaits. Et à cette époque, elle est identifiée comme une solution efficace avec des vertus : cicatrisante, régénérante, hautement hydratante ou encore exfoliante.

Découvrir l'Histoire de la bave d'escargot

Les 6 actions de la bave d'escargot

1. L'action hydratante et nourrissante de la bave d'escargot


Environ 80% de la peau est composée d’élastine* et de collagène*. Ces
protéines sont naturellement présentes dans la bave d’escargot et
déterminent les propriétés de souplesse et d’élasticité de la peau.


Elles permettent la régénération tissulaire et notamment de lisser
durablement les rides ainsi que les vergetures dans la phase de
vieillissement de la peau. En d’autres mots, elles aident à faire peau
neuve.

2. L'action régénérante de la bave d'escargot


L’hémocyanine* qui est la protéine la plus abondante dans la bave
d’escargot et les protéases à sérine*, agissent sur le processus du
vieillissement en activant la respiration et le renouvellement
cellulaire de la peau, l’ARN hélicase*.

C’est une enzyme spécialisée
dans des processus cellulaires cruciaux tel que la réparation de l’ADN ,
et la protéine RIF1* associée aux télomères sert à la stabilité des
cellules et intervient dans le processus du vieillissement cellulaire et
la protection de l’ADN endommagé.

3. L'action cicatrisante de la bave d'escargot


L’actine* qui est elle, la deuxième protéine la plus présente dans le
mucus d’escargot, mais aussi l’allantoïne*, interviennent dans le
processus de cicatrisation des plaies et favorisent la réparation des tissus.

De plus, la myosine* et la protéine PDI* en s’associant à
l’actine* aident également à charger les peptides responsables de la réponse immunitaire.

Toutes ces protéines présentes dans le mucus
permettent d’aider à cicatriser en profondeur le derme et réparer les tissus.

4. L'action purifiante de la bave d'escargot


Les Peptides Antimicrobiennes*, l’Actine*, et les Cytokératines* servent de point d’appui au système immunitaire et aident à limiter la prolifération des bactéries sur la peau.

Nous avons également démontré un effet bactériostatique sur S. epidermidis qui est lié à certaines infections cutanées de la peau tel que l’acné.

Plus de 80% des adolescents en sont atteints (acné juvénile) et il est de plus en plus fréquent de voir l’acné persister chez l’adulte, et plus particulièrement chez les femmes (acné hormonal).

5. L'action antioxydante


Les composés oxygénés comme la Vitamine D (Vitamin D3*, D4*, Ergosterol*) et les protéases à sérine* jouent un rôle prépondérant dans le renouvellement de la peau en neutralisant l’action des radicaux libres.

(Fragment obtenu par scission d’une molécule et qui possède un électron célibataire, non apparié, ce qui lui confère une grande réactivité chimique. C’est donc une molécule instable, très réactive avec les molécules environnantes).

6. L'action exfoliante de la bave d'escargot


L’acide glycolique* redonne de l’éclat au teint en éliminant les peaux
mortes et permet de réduire les taches cutanées et les cytockératines de
type II sont des kératines présentes dans les tissus épithéliaux.

Ils ont la particularité d’être basiques ou neutres (pH ≥ 7). Ils
s’associent avec les cytokératines de type I pour former des filaments
intermédiaires.

Ils jouent un rôle dans l’établissement de la barrière
épidermique sur la peau.

Pour poursuivre votre découverte de l'Hélicithérapie..