LE SECRET DE BEAUTÉ DE MONA LISA ENFIN DÉVOILÉ

Mlle Agathe and friends

26 juin 2020

partage

LE SECRET DE BEAUTÉ DE MONA LISA ENFIN DÉVOILÉ !


Que se cache-t-il derrière le sourire de Mona Lisa ? Après des siècles de spéculations et de quêtes effrénées, Mlle Agathe apporte aujourd’hui une réponse à une des questions les plus mystérieuses de l’histoire de la beauté. Elle tient en deux mots : bave d’escargot !


MONA LISA : ÉGÉRIE DES BIENFAITS DE LA BAVE D’ESCARGOT

Le secret de la beauté de Mona Lisa a tenu en haleine des chercheurs et des historiens pendant de nombreuses années. Comment expliquer cette beauté qui a traversé les siècles ? Comment décrypter rationnellement la fraicheur et l’éclat de son teint ? Mlle Agathe vous livre aujourd’hui un scoop historique !

Rembobinons. Nous sommes en Italie, plus précisément à Florence, en pleine Renaissance. En 1538, Lisa di Antonio Maria Gherardini, dite Mona Lisa, se fait portraiturer par Leonardo da Vinci. Mère de 6 enfants et femme du marchand de soie florentin Francesco del Giocondo, elle se retirera, une fois veuve, parmi les franciscaines du couvent Saint-Ursule, où deux de ses filles étaient religieuses et où elle sera probablement inhumée en 1542. Quel est le lien avec Mlle Agathe me direz-vous ?

C’est là que commence notre enquête. Grâce à nos recherches et nos contacts, nous avons eu accès aux cahiers de compte du monastère, dans lesquels nous avons trouvé la preuve d’achat d’extrait de bave d’escargot. Oui oui ! Les annotations indiquent qu’elle en aurait acheté très précisément le 29 août pour la somme de 7 livres. Il faut rappeler qu’à l’époque, cet ingrédient était utilisé comme soin visage anti-rides. L’indice était donc là...

Enquête pliée et résolue. L’extrait de bave d’escargot serait l’ingrédient de beauté qui expliquerait la jeunesse éternelle de Mona Lisa. Outre ses propriétés hydratantes, anti-oxydantes, exfoliantes, rappelons que l’une des vertus principales de notre mucus consiste à être régénérante. En effet, l’allantoïne, l’hémocyanine et la protéine RIF1 qui la composent agissent sur le processus du vieillissement, ainsi que sur le renouvellement cellulaire. Hier, comme aujourd’hui, la bave d’escargot repousse les limites de l’âge !

Mona Lisa vous inspire ? Retrouvez notre sérum anti-âge visage et notre sérum contour des yeux, composés tous deux d’extrait de bave d’escargot. Ajoutez-y une pointe de notre crème riche et vous aurez le trio parfait pour ne plus compter les années !

LA BAVE D’ESCARGOT TRAVERSE LES SIÈCLES

Mais Mona Lisa n’est pas la plus ancienne preuve de l’utilisation de la bave d’escargot. De fil (de bave) en aiguille, il n’a pas fini de nous révéler toutes ses propriétés. Animal millénaire, l’escargot traîne ses bienfaits depuis l’antiquité.

Commençons par un petite virée en Grèce. C’est en – 400 avant JC, qu’Hippocrate, médecin grec et philosophe, le recommande pour ses vertus thérapeutiques. Galien, autre médecin grec, le prescrit ensuite contre les œdèmes généralisés se situant sous la peau.

L’escargot poursuit sa route jusqu’en Italie. Pline l’Ancien le conseille sous forme de bouillie pour dégager ses propriétés émollientes. « Ce remède est souverain pour adoucir la douleur occasionnée par les brûlures, les abcès et autres plaies ». Pour Celse, philosophe romain du IIème siècle, l’escargot se consomme cru et même pilé avec sa coquille comme cicatrisant.

Un peu plus tard en France, au 20ème siècle, André Quevaudiller, pharmacien et chercheur universitaire, prouvera les vertus inhibitrices du mucus sur les cultures de bacilles coquelucheux, ainsi que son activité́ spasmolytique sur les voies respiratoires. Le résultat de ce travail ? L’hélicidine : un sirop antitussif, encore vendu en pharmacies aujourd’hui.

Dernier tournant historique. En 2018 & 2019, Mlle Agathe, marque de cosmétiques bio à base de bave d’escargot, réalise des tests scientifiques sur son propre extrait de bave d’escargot. Ces études font ressortir en protéines majoritaire l’hémocyanine et l’actine, respectivement régénérant cellulaire et cicatrisant, puis bien d’autres protéines toutes plus intéressantes les l’unes que les autres pour la peau. C’est un petit pas pour l’escargot, mais un grand pas pour l’homme !

L’escargot traverse l’histoire… Aujourd’hui au Louvre, La Joconde représentant Mona Lisa est un des tableaux les plus vus monde. Et, si vous approchez un miroir de son sourire vous apercevrez un petit escargot trônant sur son visage. Saurez-vous garder le secret ?

En savoir plus sur nos recherches scientifiques

En savoir plus sur les bienfaits de la bave d'escargot

Les plus populaires

PRODUITS CONSEILLES

Sérum anti-âge bio Sérum anti-âge
bio
DECOUVRIR
Crème riche bio Crème riche
bio
DECOUVRIR
Sérum bio contour des yeux Sérum bio
contour des yeux
DECOUVRIR